A quoi sert le communautarisme?

Par

Qu’est-ce que le communautarisme ? Pour le sociologue Marwan Mohammed, ce terme sert davantage à dénigrer certains groupes minoritaires qu’à disqualifier certaines pratiques.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Dans le livre Communautarisme ? (septembre 2018, PUF), Marwan Mohammed, sociologue au CNRS, et Julien Talpin, questionnent ce concept qu’ils voient comme une insulte politique utilisée par les élites pour disqualifier les demandes et revendications des groupes minoritaires.

Pour Marwan Mohammed, ce terme a « toujours ciblé des groupes dominés, jugés indésirables par une part des élites, dont les demandes ou les revendications sont qualifiées d’inacceptables ». Il vise donc les immigrés, puis les Arabes, les homosexuels, les Noirs, et les musulmans. « L’accusation de communautarisme sera moins brandie en raison de la nature d’une demande ou d’un comportement qu’en raison du profil du ou des concernés, indique-t-il dans un entretien au Bondy blog. Par exemple, un groupe d’habitants de milieux privilégiés ne sera jamais accusé de communautarisme s’il exige la privatisation d’une voie publique, le redécoupage de la carte scolaire pour éviter tout contact avec les familles pauvres, l’installation de barrières et de tout appareillage de sécurisation digitale aux frais du contribuable, alors que dans le même temps, si des parents perçus comme musulmans souhaitent que leurs enfants puissent avoir une alternative à la viande dans les cantines scolaires, leur présumé communautarisme pourra être rapidement évoqué. »

À lire sur le Bondy blog

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale