Nooteboom parle à des cactus et nous conduit dans son jardin enchanté

Par Natalie Levisalles (En Attendant Nadeau)

À Minorque, l’écrivain néerlandais Cees Nooteboom vit au côté d’un cactus, d’une tortue, d’un yucca, d’un papillon… Dans 533, Le Livre des jours, il pose sur eux un regard d’une grande acuité et d’une bonne humeur à peu près constante. Tout en poursuivant ses conversations avec Joyce, Borges, Fellini, Kafka, David Bowie…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Chaque printemps, depuis soixante-cinq ans, Cees Nooteboom s’installe à Minorque où il passe la moitié de l’année. 533, Le Livre des jours est une sorte de journal de cette vie insulaire et isolée dans sa maison de pierres sèches et son jardin de cactus et de figuiers (il y a aussi quelques belles pages enneigées sur l’hiver en Souabe).