Iran: la révolution par les livres

Par

À l’occasion du quarantième anniversaire de la révolution iranienne, une exposition et un ouvrage richement documentés restituent, à travers les livres publiés pendant les premières années du changement de régime, une histoire beaucoup moins linéaire que le récit officiel qui en est fait. Analyse en images.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

En janvier et février 1979, la révolution iranienne mettait à bas le régime du shah et ouvrait une séquence politique inédite qui continue de résonner 40 ans après. C’est à la première séquence de cette révolution, entre 1979 et 1983, qu’est consacré Rue Enghelab, la révolution par les livres. Iran. 1979-1983, qui est à la fois le titre d’un ouvrage copieusement illustré et le nom d’une exposition qui se tient jusqu’au 11 février prochain, au Bal, à Paris.

Hannah Darabi, artiste et collectionneuse, et Chowra Makaremi, anthropologue, y analysent des centaines d’archives rares et de documents inédits, issus de livres publiés clandestinement ou non. Cet ensemble complexifie et ébranle non seulement la version officielle mise en œuvre par le régime des mollahs, mais aussi celle que l’Occident en a retenue, en passant rapidement par-dessus bord la diversité politique et sociologique de celles et ceux qui avaient pris la rue pour en finir avec le régime monarchique.

Une exposition à voir au Bal, à Paris, jusqu'au 11 février prochain. Et un livre coédité par Spector Books et Le Bal.

☞ Une émission à (ré)écouter en module audio (à retrouver ici).
☞ Toutes les vidéos de Mediapart,

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale