Le livre essentiel sur la Shoah roumaine

Par
Le Livre noir de l'anéantissement des Juifs de Roumanie entre 1940 et 1944, publié après la guerre par Matatias Carp à Bucarest, connaît, en français, une réédition digne d'un tel monument. Cartea Neagra (Denoël), grâce à un appareil critique réalisé par Alexandra Laignel-Lavastine, comble à lui seul une béance qui favorisait, en Roumanie et ailleurs, une vision de l'histoire déformée, parfois proche du négationnisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Matatias Carp: Cartea Neagra. Le livre noir de la destruction des Juifs de Roumanie 1940-1944. Traduit du roumain, annoté et présenté par Alexandra Laignel-Lavastine (Denoël, 706 p., 27 €)