Avec Claro, Littérature Souvent Dérange

Par et

Tous les diamants du ciel, le nouveau roman de Claro, est un livre-monde qui tisse les faits divers, l’histoire et la fiction, du “pain maudit” de Pont-Saint-Esprit à la lune en passant par un Summer of love sous acide, les expérimentations de la CIA et la foire au sexe de Copenhague – sans jamais se perdre dans le délire. Entretien vidéo, lecture et extrait.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Figurez-vous Pont-Saint-Esprit en 1951, avec des arbres mandarine et des cieux de marmelade, quelqu’un vous y appelle, une fille aux yeux kaléidoscopiques, Lucy, dans le ciel avec tous ses diamants. Une « débauche magnanime digne du plus déglingué des Sergent Pepper », un roman signé Claro, un lire acide autant qu’un relire (les époques, les langues, les lieux...) : Tous les diamants du ciel est un livre monde, qui déplie et déploie l’histoire de 1951 à 1969, du Gard à Paris en passant par New York, San Francisco, Copenhague et la lune, à travers les destinées, disjointes puis croisées de trois personnages, « l’Américaine Lucy Diamond – well not my real name… », Antoine Rossignol, mitron gardois, et Wen Kroy, agent retors de la CIA : là, « sous la double loupe des yeux et de l’imagination, un sujet, sans conteste, palpite ».