Louis Chauvel décrit une société française «condamnée»

Par

Il n’est pas si fréquent d’ouvrir un livre de sciences sociales, bardé de tableaux statistiques et de corrélations démographiques, tout en ayant le sentiment de lire des Mémoires d’outre-tombe. C’est pourtant l’effet que produit le nouvel ouvrage de Louis Chauvel, qui diagnostique un effondrement silencieux, mais néanmoins violent et rapide, de la société française. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’ouvrage phare du biologiste et essayiste Jared Diamond, Effondrement, était sous-titré Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur survie (éditions Gallimard). À lire le dernier livre de Louis Chauvel, La Spirale du déclassement. Essai sur la société des illusions (éditions du Seuil), la société française est en train de choisir de disparaître. Le sociologue, professeur à l’université du Luxembourg, fait d’ailleurs référence aux penseurs de l’effondrement écologique en jugeant qu’il « convient de généraliser ces idées à l’environnement social ».