Luttes minoritaires, récits majoritaires

Par

Dans la foulée du mouvement #MeToo, paraît ce printemps une effervescence de romans dévolus au « female power » . Ces livres militent pour arracher les femmes à leur statut minoritaire, mais ils empruntent les voies balisées des fictions majoritaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une maladie mystérieuse s’abat sur le monde : toutes les femmes qui s’endorment se retrouvent enveloppées dans une sorte de cocon. Si un homme tente d’en réveiller une, elle se transforme en furie et le trucide. Que vont-elles devenir, et que vont faire les hommes ?