La place Venceslas de Prague racontée par Anthony Sitruk

Par Norbert Czarny (En attendant nadeau)

Dans La Vie brève de Jan Palach, celui qui écrit n’a pas oublié le 21 août 1968 et l’invasion de la Tchécoslovaquie, ni ce qui a précédé cette date – un printemps –, ni ce qui a suivi jusqu’en 1989 – des silences, des humiliations, la répression. En janvier 1969 a lieu l’immolation par le feu de Jan Palach. Anthony Sitruk, dans un récit-enquête parfois proche du roman, raconte l’histoire de cet homme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Invasion, Prague 68 : c’est le titre d’un album de Josef Koudelka (éditions Tana), le grand photographe d’origine tchèque, témoin de ce 21 août. Ses clichés de l’événement ont paru en un volume en 2008 et ils rendent la tension qui régnait dans les rues de la capitale à cette date. Ils mettent aussi en valeur la dimension tragique de l’événement.