mot de passe oublié
11 euros par mois

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Souscrivez à notre offre d'abonnement à 11€/mois et découvrez notre nouvelle application mobile disponible sur Android et iOS.

Je m'abonne
Mediapart lun. 2 mai 2016 2/5/2016 Dernière édition

Lorànt Deutsch : le fat et la fatwa

9 juillet 2012 | Par Antoine Perraud

Lorànt Deutsch joue à cash cash avec Paris dans un livre, Metronome, devenu série télévisée. Petite qualité, grand succès. Vision de l'histoire moisie, idéologie rance, plume alerte, images sautillantes. Un élu parisien du Front de gauche s'énerve et dépose un vœu fulminant. Beaucoup de bruit. Pour quoi, au juste ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Robert Fossier (1927-2012), l'un des plus grands médiévistes français de la seconde moitié du XXe siècle, inconnu du public bien qu'il fût de la trempe d'un Georges Duby ou d'un Jacques Le Goff, citait un proverbe lorsqu'on lui demandait, à la fin des années 1970, ce qu'il pensait du renfort d'Alain Decaux pour sauver les études historiques, alors menacées par le pouvoir de M. Giscard : « L'homme qui se noie s'accroche à un serpent »...

Mots-clés