Pablo Servigne: penser l’effondrement de notre monde

Les yeux sont rivés sur la Grèce et la possibilité que le pays s’effondre. Pablo Servigne réfléchit, plus généralement, à la manière d’envisager l’avenir à partir de la possibilité non pas de la fin du monde, mais de celle du monde tel que nous le connaissons. Éléments de « collapsologie » à l’usage des générations présentes.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Le Champ des possibles, le rendez-vous vidéo et long format de Mediapart qui s'intéresse aux mondes de demain, est aujourd’hui consacré au chantier théorique et pratique que constitue la « politique de l’effondrement », surtout si l’on croit au pressentiment formulé dès les années 1970 par le génial économiste Nicholas Georgescu-Roegen : « Tout se passe comme si l’espèce humaine avait choisi de mener une vie brève mais excitante, laissant aux espèces moins ambitieuses une existence longue mais monotone. »

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié