Extension du domaine des Amazones

Par Claude Grimal (En attendant Nadeau)

C'est Hérodote qui le premier parla des mœurs et histoires de ces combattantes nomades. Les récits qui nous sont parvenus de l’Antiquité mêlent autant la crainte de leurs talents guerriers que la fascination pour leurs charmes. Adrienne Mayor, historienne des sciences de l’Antiquité et folkloriste, a répertorié quelque deux cents Amazones… jusqu'en Chine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les Amazones, dont le nom apparaît pour la première fois dans l’Iliade, ont fasciné le monde antique, qui voyait en elles un peuple de combattantes nomades se déplaçant sur un vaste territoire mal défini appelé « Scythie » ; celui-ci allait de la Thrace (autre terme géographique des Anciens, assez vague pour nous) à l’Asie centrale en passant par l’Anatolie, les montagnes du Caucase et les bords de la Caspienne.