Tempête sociale au sein de la rédaction de Thalassa

Par

Un front de rafales menace l'émission emblématique du vendredi soir sur France 3, Thalassa, qui doit se renouveler ou mourir. La direction a ouvert une voie d'eau en croyant fédérer. Dans la ligne de mire, le rapport d'un cabinet de conseil jugé dégradant par les reporters.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À la veille de son quarantième anniversaire, l’émission phare de France 3, Thalassa, sent le roussi et même la mutinerie, au point de virer du côté d’Oceano nox de Victor Hugo : « O flots, que vous savez de lugubres histoires ! » Georges Pernoud, bientôt 68 ans, se veut à mille lieues de l’ouragan : « Je tombe du placard », lâche-t-il dans son téléphone portable, sur un quai de gare où il attend le dur pour regagner sa « tanière du Périgord ».