Ces “médiocres” qui mènent le monde

Par

Alain Deneault dénonce le sommeil de la pensée critique et la médiocrité hissée au rang de norme sociale, dans de nombreux cercles de pouvoir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Il faut penser mou et le montrer. L’assaut a bel et bien été lancé, les médiocres ont pris le pouvoir », clame dès la première page La Médiocratie, le dernier coup de fronde de l’auteur polémiste.