Javier Cercas: «Le passé n’est pas passé»

Par et

Explorer lucidement le passé et sa survivance au cœur du présent, pour éviter la répétition du tragique. Telle est la tâche que s’est assignée l’écrivain Javier Cercas dans Le Monarque des ombres, qui mêle fiction et essai historique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le Monarque des ombres boucle le cycle que Javier Cercas avait entamé avec son premier succès, Les Soldats de Salamine (Actes Sud, 2002), qui lui avait valu une reconnaissance internationale : le livre, admirablement conduit et bouleversant, se penchait sur ce qui avait pu mener un soldat républicain à épargner un des fondateurs de la Phalange.