Artemisia à la National Gallery: une expérience confisquée

Par

La National Gallery de Londres avait déjà repoussé à l’automne son exposition de printemps, une rétrospective exceptionnelle autour d’Artemisia Gentileschi. Mediapart, qui avait prévu de s’y rendre, a dû se résoudre à une visite virtuelle…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Nous sommes chaleureusement accueillis par la conservatrice, Letizia Treves. Celle-ci prend le temps de nous expliquer les intentions qui ont présidé à cette exposition exceptionnelle, la première consacrée à la peintre Artemisia Gentileschi (1593-1656) au Royaume-Uni, la première même consacrée à l’œuvre d’une femme à la National Gallery de Londres, où pourtant la peintre a vécu et travaillé à la fin de sa vie.