Eric Faye déclenche notre chemin de Damas littéraire

Par

À Prague, en 1995, un journaliste enquête sur une médium qui recueillerait des pièces de Chopin, sous la dictée du compositeur-revenant. Le doute s’insinue et gagne la partie dans ce roman abouti d’Éric Faye : La Télégraphiste de Chopin.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quelle (discrète) maestria ! Parvenir, graduellement, à nous entraîner dans une enquête devenue quête au sujet d’une brave femme, une Tchèque moyenne, une quinquagénaire effacée mais aux dons médiumniques éclatants. Une dame qui reçoit, dans son petit appartement pragois, aux dernières années du siècle passé, la visite d’un spectre lui dictant des pièces qu’il n’avait pas eu le temps d’offrir durant sa vie terrestre : Frédéric Chopin (1810-1849).