Jean-Marie Laclavetine en tortue de la vie devançant la mort-lièvre

Par

Une amie de la famille permet à l’écrivain, 50 ans après la disparition tragique de sa sœur, de faire lien. Avec les siens, avec la vie, avec nous tous.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une vague qui n’a rien de vague, au point de s’avérer précise, ciblée, assassine : « Elle nous saisit aux mollets, aux cuisses, nous renverse et nous tire vers l’abîme, entraînant avec elle les souvenirs et la jeunesse, les rires, le bonheur, la vie. »