Swoon, courant alternatif

Par

Avec ses installations, ses collages de portraits gravés et découpés façon dentelle sociale, Swoon renouvelle depuis une dizaine d'années les arts urbains. Retour en vidéo sur le parcours engagé de cette artiste pirate exposée à Paris et prochainement au Brooklyn Museum (NYC).

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Armé de son flingue et de ses pinceaux, l'artiste révolutionnaire Diego Rivera affirmait en 1921 qu'un « peintre qui ne ressent pas d'affinités avec les aspirations du peuple ne peut pas produire une œuvre durablement valable. (…) Un art coupé des objectifs pratiques n'est pas un art. » Quartiers pauvres et faillite industrielle des États-Unis, mur de séparation en Palestine, ravage du tremblement de terre en Haïti, femmes tuées de Ciudad Juarez (Mexique), destruction de l'environnement : Swoon développe depuis une quinzaine d'années une œuvre alternative et engagée auprès des invisibles et des luttes contemporaines. Rencontre.