Herta Müller, un récit de vie sous les Ceausescu

Par Linda Lê (En attendant nadeau)

Tous les chats sautent à leur façon est un livre d’entretien avec la romancière allemande d’origine roumaine Herta Müller, dans lequel cette auteure, qui reçut le prix Nobel de littérature, relate, avec tranquillité mais fermeté, son histoire et notamment ses années vécues dans un village coupé du monde pendant la dictature des Ceausescu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La romancière Herta Müller a souvent révélé comment les Souabes du Banat, minorité germanophone de la Roumanie à laquelle elle appartenait, loin de la soutenir une fois qu’elle s’était mise à publier des livres, menaient des actions contre elle. Elle qui, sous Ceausescu, avait été accusée d’être une informatrice de la Securitate, se trouvait, une fois devenue un écrivain reconnu, vilipendée pour avoir « diffamé » la minorité souabe et sa « germanité », notamment dans Dépressions. Pourtant, ce recueil de nouvelles, entre dérision et effarement, n’était paru en 1982 chez un éditeur bucarestois de langue allemande qu’après avoir été remanié par des censeurs qui le rendirent presque méconnaissable, en tout cas idéologiquement plus acceptable. Il fallut attendre 2010 pour qu’une édition non censurée, établie selon la version voulue par l’auteur, vît le jour.