Pourquoi l’histoire de l’esclavage pèse encore sur les sociétés

Entretien avec les historiens Myriam Cottias et Paulin Ismard. Ils décrivent la façon dont la modernité et les sociétés occidentales restent marquées par la traite esclavagiste, en dépit des abolitions. D’où des demandes de réparation et des combats encore en cours contre les nouvelles formes de travail forcé. 

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

Bien après les abolitions du XIXe siècle, nos sociétés ont continué à être travaillées par l’esclavage. Il faut dire qu’il a occupé une place centrale dans l’avènement de la modernité. La traite atlantique, comme l’explique Paulin Ismard au cours de notre émission, est fortement liée à la racialisation des rapports sociaux et à l’amorce de la dynamique du capitalisme. Professeur d’histoire grecque à l’université d’Aix-Marseille, il a dirigé Les Mondes de l’esclavage (Seuil), un événement éditorial permettant de comparer des configurations esclavagistes dans le temps et dans l’espace.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Écrire l’histoire

Écrire l’histoire
par Fabien Escalona
Écrire l’histoire
par Rachida El Azzouzi

À la Une de Mediapart

Moyen-Orient — Analyse
Face à la colère du peuple, le régime iranien choisit la fuite en avant répressive
Les unités organisant la répression sont multiples et impitoyables mais n’arrivent toujours pas à mater des manifestants qui n’exigent plus seulement la fin du voile obligatoire, mais celle du régime.
par Jean-Pierre Perrin
Énergies
Énergies renouvelables : un projet de loi au détriment du vivant
En pleine crise énergétique, le gouvernement présente dans l’urgence un projet de loi visant à accélérer le déploiement de l’éolien et du solaire. Un texte taillé pour les industriels, et qui sacrifie la biodiversité comme la démocratie participative.
par Mickaël Correia
Numérique
Amnesty International dénonce le rôle de Facebook dans les exactions contre les Rohingyas
L’ONG publie un rapport documentant comment, en 2017, le réseau social a été incapable de modérer les messages appelant à la discrimination ou au meurtre des membres de cette minorité ethnique de confession musulmane, et les a même promus via ses algorithmes. Elle demande à sa société mère, Meta, de les indemniser.
par Jérôme Hourdeaux
Éducation — Analyse
Revalorisation salariale : les enseignants se méfient
Plusieurs enseignants, très circonspects sur la réalité de la revalorisation salariale promise par Emmanuel Macron, seront en grève le 29 septembre 2022, dans le cadre d’une journée interprofessionnelle à l’appel de diverses organisations syndicales. La concertation annoncée pour le mois d’octobre par le ministre Pap Ndiaye sur le sujet s’annonce elle aussi houleuse.
par Mathilde Goanec