Didier Sicard: «La France a abandonné la santé publique»

Par

Relations entre le politique et le scientifique, enquête sur les origines animales de l’épidémie, rétablissement d’une politique de santé publique, tribunal sanitaire international… Didier Sicard, ancien président du Comité consultatif national d’éthique, fait le point.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Didier Sicard a été président du Comité consultatif national d’éthique (CCNE) de 1999 à 2008 et chef de médecine interne à l’hôpital Cochin à Paris. Professeur émérite de médecine à l’université Paris-Descartes, ce spécialiste des maladies infectieuses a été très impliqué dans la création de l’Institut Pasteur au Laos.