Google veut rendre moins visibles les médias russes RT et Sputnik

Par

Certains médias russes seront bientôt « déclassés » sur le service d’actualités de Google. Citant deux médias contrôlés par Moscou, un responsable du géant de l’Internet a décrit la « lutte acharnée » de Google pour détecter les sites qui « manipulent l’information »

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Google a a annoncé qu’il s’apprêtait à prendre des mesures contre la chaîne de télévision RT et l’agence de presse Sputnik, toutes deux contrôlées par Moscou et accusées par les États-Unis de relayer la propagande du Kremlin et d’avoir tenté d’influer sur la campagne présidentielle américaine de 2016.