Tests génétiques d’origine: faut-il continuer à les interdire?

Par

L’usage récréatif de la génétique pose des questions scientifiques et éthiques. Débat entre deux spécialistes, l’une partisane d’une autorisation encadrée des tests ADN pour connaître ses « origines » géo-ethniques, l’autre défendant le maintien d’une interdiction stricte.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.