«The Handmaid’s Tale» critiquée au nom du féminisme

Par

Et si la série tellement célébrée n’était pas autant en faveur de l’émancipation des femmes qu’on ne le pense ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Une série féministe, The Handmaid’s Tale ? Le blog Le genre et l’écran n’est pas de cet avis. Dans une longue analyse, il décortique les raisons qui font sérieusement douter de cet axiome, au moins pour la saison 2 de la célèbre série télé. Une saison qui « ne montre aucune relation forte entre femmes, qui plus est entre femmes d’une même classe liées par des intérêts et un but communs ». Et qui, de plus, véhicule l’idée que « l’émancipation des dominé.es se fait par le travail » et qu’elle « est toujours du fait des dominants eux-mêmes, qui autorisent ladite émancipation ».