De l'importance de traverser hors des clous

Par

Faut-il, dès aujourd'hui, éviter de respecter les passages piétons pour, demain, être en état de résister à une loi inique ou un ordre absurde ? C'est, en résumé, la thèse que développe James C. Scott dans son dernier ouvrage, Petit Éloge de l'anarchisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

James C. Scott, professeur de science politique et d'anthropologie à Yale, avait déjà étudié « l’art de ne pas être gouverné » à travers les peuples d’Asie du Sud-Est ayant fui ou échappé à l’État, en montrant que le nomadisme, l’agriculture itinérante ou l’oralité pouvaient ne pas être les simples étapes préliminaires de notre monde développé et étatisé, mais bien de véritables choix politiques conscients et rationnels (voir ici notre compte-rendu).