Sébastien Ledoux dissèque le récit national

L’historien Sébastien Ledoux analyse dans un essai tonique, La Nation en récit (Belin), comment un « processus historique de construction démocratique de biens communs » pourrait refonder un récit national ouvert au monde.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

Sébastien Ledoux : du pseudo récit prétendu national © Mediapart
PDF

Existe-t-il encore un « endettement partagé par les vivants envers les morts » ? Sébastien Ledoux, dans La Nation en récit (Belin), examine ce récit national qui taraude la France : « La connaissance de l’histoire, écrit-il, n’est pas limitée à la connaissance factuelle de dates de batailles et de noms de grands personnages. Ces dates et grands personnages constituent l’armature d’une mise en intrigue du récit historique général, linéaire et progressiste, qui a pour fonction sociale, politique et symbolique d’expliquer aux élèves les origines d’une situation présente dont ils sont les héritiers et les débiteurs : le rôle et la grandeur de la France dans le monde. »

Or, depuis bientôt un demi-siècle, tout cela déraille, selon Sébastien Ledoux...

Cette émission existe également en audio (podcast pour les franglaisants) : à retrouver ici.

***

Chercheur en histoire contemporaine à l’université de Paris I (Panthéon-Sorbonne), membre de notre partenaire pour la collection « Présence du passé », le CHS (Centre d’histoire sociale des mondes contemporains), Sébastien Ledoux réfléchit à l’usage politique et symbolique des études historiques. Dans le sillage de la regrettée Suzanne Citron (1922-2018), qui s’interrogeait dans Mediapart en 2009 : « Comment défendre les mythes nationaux avec l’outillage mental du XXIsiècle ? » (à lire ici).

En 2016, Sébastien Ledoux publiait Le Devoir de mémoire. Une formule et son histoire (CNRS Éditions), dont Mediapart a rendu compte (lire ici).

Dans l’entretien vidéo ci-dessus, nous sommes partis (à 3 min) de l’exemple de la « Maison de l’histoire de France » voulue par Nicolas Sarkozy, archétype de l’histoire qui sert et donc serve – pour paraphraser Lucien Febvre. Mediapart avait chroniqué, voilà dix ans et plus, cette tentative manquée de reprise en main par le pouvoir d’un récit national dûment estampillé (lire ici, ici, ici, ou ).

À 6 min : De « la possession en commun d’un riche legs de souvenirs » (Ernest Renan).

À 8 min 30 s : « Le récit scolaire national : clé de voûte narrative du paradoxe républicain. »

À 11 min 30 s : La mise en pièces de récit national ne coïncide-t-elle pas avec la fin du français comme langue universelle ?

À 13 min 30 s : Le halo sépulcral et macabre entourant le récit national.

À 16 min : Le récit national comme théologie laïque...

À 19 min 30 s : De cette excommunication républicaine que se voulait la déchéance de nationalité pour les binationaux nés en France, à la suite de l’irruption du tragique (les attentats de 2015).

À 23 min 30 s : Emmanuel Macron ou le mariage de la carpe (Maurras et les 40 rois qui, en 1 000 ans, firent la France) et du lapin (Paul Ricœur et la reconnaissance de dette), sur fond de Reconquista plus monarchiste que républicaine.

26 min 30 s : L’histoire ne saurait être une sauce figée mais plutôt une dynamique collective à l’œuvre...

***

Sébastien Ledoux,
La Nation en récit,
Belin,
346 pages, 23 €

Présence du passé

Présence du passé
par Antoine Perraud
Présence du passé
par Antoine Perraud
Présence du passé
par Antoine Perraud
Présence du passé
par Antoine Perraud

À la Une de Mediapart

Moyen-Orient — Reportage
Des Russes désertent vers la Turquie pour ne pas « mourir pour Poutine »
Après que le président russe a décrété la mobilisation partielle des réservistes pour faire face à la contre-offensive de l’armée ukrainienne, de nombreux citoyens fuient le pays afin de ne pas être envoyés sur le front. 
par Raphaël Boukandoura
Politique — Enquête
La justice dit avoir les preuves d’un « complot » politique à Toulouse
L’ancienne députée LR Laurence Arribagé et un représentant du fisc seront jugés pour avoir tenté de faire tomber une concurrente LREM à Toulouse. Au terme de son enquête, le juge saisi de cette affaire a réuni toutes les pièces d’un « complot » politique, selon les informations de Mediapart.
par Antton Rouget
Exécutif — Analyse
Retraites, chômage, énergie : Macron attaque sur tous les fronts
Le président de la République souhaite mener à bien plusieurs chantiers d’ici à la fin de l’année : retraites, chômage, énergies renouvelables, loi sur la sécurité, débat sur l’immigration… Une stratégie risquée, qui divise ses soutiens.
par Ilyes Ramdani
L’esprit critique
« L’esprit critique » cinéma : luxe, érotisme et maternité
Notre podcast culturel débat des films « Sans filtre » de Ruben Östlund, « Les Enfants des autres » de Rebecca Zlotowski et « Feu follet » de João Pedro Rodrigues.
par Joseph Confavreux

Mediapart est actuellement en accès libre : profitez-en et faites-le savoir ! Découvrez tous nos contenus gratuitement C’est l’occasion pour celles et ceux qui ne nous connaissent pas de découvrir un journal totalement indépendant et sans publicité qui ne vit que de l’abonnement de ses lecteurs.
L’information est la première force sur laquelle nous devons compter. Une information de qualité, au service du public, soucieuse de l’intérêt général.
Articles, contenus vidéos, podcasts, enquêtes, dossiers... : découvrez-les et jugez par vous-même.
Si vous souhaitez nous soutenir et prolonger votre lecture après la période d’accès-libre abonnez-vous !

Soutenez-nous