Aux origines de la photo documentaire française

À l’occasion de l’exposition, au Centre Pompidou, « Photographie, arme de classe », l’historienne de l’art Damarice Amao explique comment, dans les années 1920-1930, se mit en place en France un langage photographique à la fois militant, critique et esthétique.

Vidéo réservée aux abonné·es

Enquêtes exclusives, reportages, documentaires, entretiens…

Je m’abonne pour 1€

Résiliable en ligne à tout moment

Se connecter

L'exposition, gratuite, rassemble quelque 150 photos, affiches, collages et petits films. Sous-titrée « La photographie sociale et documentaire en France, 1928-1936 », elle propose des documents rares témoignant d'une époque où des photographes amateurs ouvriers, épaulés par des professionnels, décidèrent de se servir de « l'arme » des photos pour dénoncer leurs conditions de vie, le système social et économique, les violences policières.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

La fabrique des images

À la Une de Mediapart

Amériques — Analyse
Pour Washington, la France est un allié énervant mais indispensable
Si la Chine reste la priorité des États-Unis, l’administration Biden a besoin d’une relation transatlantique forte et d’une Europe unie. La guerre en Ukraine sera ainsi au programme de la visite d’État d’Emmanuel Macron à Washington, qui débute mercredi 30 novembre.
par Maya Kandel
Politique économique
Entre les États-Unis et l’Europe, l’ombre d’une guerre commerciale
L’adoption d’un programme de 369 milliards de dollars par le gouvernement américain, destiné à attirer tous les groupes sur son territoire, fait craindre une désindustrialisation massive en Europe. Les Européens se divisent sur la façon d’y répondre. 
par Martine Orange
Justice — Reportage
À la mairie de Saint-Étienne : « Après Perdriau maître chanteur, voici Perdriau maître censeur »
Un nouveau conseil municipal sous tension s’est tenu lundi à Saint-Étienne, dix jours après la censure préalable d’un article de Mediapart. Les appels à la démission du maire se sont multipliés, à l’intérieur comme à l’extérieur de l’hôtel de ville. Inflexible, Gaël Perdriau a déclaré qu’il ne démissionnera pas, même s’il est mis en examen. 
par Mathieu Martinière (We Report)
Justice
De la prison avec sursis pour des manifestants « antibassine »
Le tribunal de Niort a jugé lundi cinq militants interpellés lors de la manifestation de Sainte-Soline. Le renvoi demandé par la défense a été refusé et des peines de prison avec sursis ont été prononcées, avec interdiction de séjour sur le territoire des Deux-Sèvres pendant trois années.
par Amélie Poinssot