Renaud règle ses comptes dans son dernier single «Toujours debout»

Par

Renaud revient avec une nouvelle chanson, prélude de son prochain album. Il se dit en pleine forme et règle ses comptes avec les paparazzis.

Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Cette fois, il est bel et bien de retour. Renaud vient de dévoiler un tout nouveau single, Toujours debout (Parlophone/Warner Music), dix ans après la sortie de Rouge Sang, son dernier opus de compositions originales. Un événement très attendu par les fans, qui n'y croyaient plus après les hauts et les bas du chanteur, régulièrement décryptés par la presse populaire ou commentés par son frère Thierry Séchan. Dans ce nouveau titre, l'artiste revient justement sur ces dernières années compliquées, où les paparazzis n'ont pas hésité à le montrer parfois en prise avec ses vieux démons, titubant dans la rue : des « chasseurs de primes », chante-t-il, qui le « dépriment », et qui « impriment/que des ragots/que des salades ». Avant d'ajouter : « Il est pas né/ou mal barré/le crétin qui voudra m'enterrer [...] On me croit oublié/dites à ces trous du cul/que je continue de chanter. »

La voix est là, reconnaissable entre mille, et la mélodie efficace, dans le pur style de Renaud, mais sans réelle nouveauté. Dans cette ballade ironique, sur ses déboires et ses espoirs, l'artiste reprend le refrain comme un mantra : « Toujours vivant/Rassurez-vous/toujours la banane/toujours debout. » Et sur la pochette du single, il pose torse nu avec ses tatouages en évidence, comme pour jouer la transparence et repartir à zéro : le chanteur a changé, il prend soin de lui et il veut que cela se sache.

Lire la suite sur le site du Point

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale