Quand Alain Rey faisait le mur des mots pour Mediapart

Par

Alain Rey est mort ce 28 octobre 2020. En 2011, venant de publier un Dictionnaire amoureux des dictionnaires, il avait décortiqué pour notre journal quatre vocables bien dans l'air du temps : terroir, flux migratoire, réforme, pro et anti…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avec la mort, ce 28 octobre 2020, à 92 ans, du lexicographe Alain Rey, architrave (maîtresse poutre) du Robert, s’éteint le dernier survivant d’une aventure éditoriale foldingue et très française : la volonté de Paul Robert (1910-1980), héritier d’une fortune coloniale à Orléansville (aujourd’hui Chlef après avoir été El Asnam) en Algérie, de bâtir ex nihilo un dictionnaire qui fût moins poussiéreux que celui de l’Académie française : Le Grand Robert, dont les tomes remarquables (les auteurs cités ne s’arrêtaient pas au XIXe siècle) devaient s’échelonner de 1953 à 1966 – de Gaulle régnant alors et promouvant une telle entreprise magnifiant la langue française.