«Contre-courant» : le face-à-face Badiou-Rancière

Jacques Rancière publie ces jours-ci Le Fil perdu, réflexion sur les rapports qu’entretiennent la fiction moderne et la politique, à travers une série d’études consacrées à Flaubert, Conrad ou au poète anglais Keats.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.