Quand le peuple est privé de jeux

À l’exception du Tour de France, les sports populaires n’ont plus leur place sur la télévision gratuite.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ce samedi 29 juin, la Grande Boucle entame le prologue de son centenaire. L’occasion pour France Télévisions de mettre le paquet sur l’épreuve. Mais à l’exception du Tour de France, les sports populaires n’ont plus leur place sur la télévision gratuite. Une logique marchande dans l’air du temps, selon l'hebdomadaire Politis.