Sebastian Rotella, du trafic de clandestins aux grands groupes financiers

L'auteur américain de Triple Crossing et du Chant du converti, est « senior reporter » (la version anglo-saxonne, plus précise et moins prétentieuse que le « grand reporter » français) spécialisé dans le terrorisme, le crime organisé et l’immigration.

Claude Grimal (En attendant Nadeau)

29 juillet 2018 à 12h01

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Avec Trafiquants & associés (Rip Crew pour le titre original), Sebastian Rotella reprend certains personnages de ses précédents romans et le thème de l’immigration, qu’il connaît fort bien pour avoir longtemps enquêté aux frontières du Mexique et d’autres pays d’Amérique latine. Mais dans ce dernier roman, il superpose à la question du trafic de clandestins celle des agissements criminels de grands groupes financiers américains pour inventer un récit d’action et d’aventures à la fois très bien informé et très virtuose.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal