Dernier dîner à El Bulli

Par
Le chef espagnol Ferran Adria ferme son restaurant samedi soir. Est-ce la fin de l'histoire d'amour avec la cuisine moléculaire, s'interroge le Guardian.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le chef espagnol Ferran Adria ferme son restaurant samedi soir. «Farewell parmesan frozen air», titre le Guardian en s'interrogeant sur l'avenir de la gastronomie moléculaire. Pour le quotidien britannique, la relève est à Copenhague avec René Redzepi et son restaurant Noma.