Trois livres inégaux tentent de nous faire entrer dans la tête des kamikazes

Par

Trois livres récents tentent, de manière très différente, de cerner les racines des motivations de ceux qui commettent des tueries avant de mourir, sous les balles des forces de l’ordre ou désintégrés par leur ceinture d’explosifs.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les Enfants du chaos. Essai sur le temps des martyrs, de l'anthropologue Alain Bertho, publié par les éditions La Découverte. Tueries. Forcenés et suicidaires à l’ère du capitalisme absolu, aux éditions Lux, de Franco « Bifo » Berardi, issu du mouvement autonomiste italien des années 1970 et cofondateur de la mythique radio libre pirate Radio Alice à Bologne. Et enfin, Les Nouveaux Somnambules, du philosophe Nicolas Grimaldi, paru chez Grasset.