Série: le monde d'après-demain

Où va le monde? Comment mangerons-nous, comment habiterons-nous, comment nous déplacerons-nous dans l’avenir ? Ces questions sont urgentes à poser et débattre face aux impasses de nos sociétés industrielles, aux dégradations de nos environnements, aux atteintes à notre santé, aux violences, visibles ou invisibles, de nos modes d’organisation quotidiens.

Penser « l’après-demain » de nos modes de vie suppose alors de mêler réflexion théorique et pratique, architecture et culture, choix de matériaux et choix de vie, compost et composition des mondes. 

Mediapart a mené une série d'entretiens. 

Patrick Boucheron, historien: «Une obscurité qui ne fait que s’épaissir»

Par
visuel-boucheron

« Ce que peut l’Histoire » était le titre de la leçon inaugurale donnée par l’historien Patrick Boucheron lors de son entrée au Collège de France. L’histoire, comme discipline, comme écriture ou comme enseignement, peut-elle alors aller plus loin que « jusqu’à nos jours » et nous aider à penser le monde « après-demain » ? Entretien.

Emmanuel Todd, démographe: «Un basculement inédit de l’histoire de l’humanité»

Par
visuel-todd-avignon

Pour Emmanuel Todd, l’humanité se trouve face à une mutation anthropologique dont l’ampleur est inaperçue, voire déniée. Les outils de la démographie permettent-ils de prendre la mesure d’un « après-demain » fait de ruptures, de divergences et de fragmentations ? Entretien.

Barbara Cassin, philologue: «La traduction est aux langues ce que la politique est aux hommes»

Par
visuel-cassin

Si la traduction est un « savoir-faire avec les différences », penser ce que sera la traduction dans un futur proche ou lointain est nécessaire pour imaginer de quoi notre monde sera fait, et pour chercher à « compliquer l’universel » face aux enracinements identitaires comme aux nivellements globalisants.

Guilhem Chéron, designer: «D’autres histoires pour d’autres modes de vie»

Par
visuel-che-ron

Après avoir voulu influencer les manières de manger avec le réseau La Ruche qui dit Oui, le designer et entrepreneur Guilhem Chéron élabore un projet « d’îles-prairies » destinées à permettre de nouveaux modes de sociabilité, des manières d’habiter transformées, voire de réinventer le nomadisme.

François Gemenne, chercheur: «Il ne faut pas une transition, mais une révolution»

Par
visuel-gemenne

Le climat est un des rares domaines où il existe des modèles scientifiques prédictifs sans cesse réactualisés permettant de se projeter dans l’avenir. Pourtant, celui-ci apparaît au mieux incertain, au pire terrifiant. À moins d’une révolution à la fois politique, mentale et narrative. Entretien avec le chercheur François Gemenne.

Véronique Decker, directrice d'école: «Les écoles alternatives participent à l’apartheid social comme les écoles privées»

Par
visuel-decker

Alors que l’avenir de l’école semble souvent se réduire à un alliage étrange de neurosciences et de retour de la blouse, comment imaginer une autre école qui ne serait pas une école alternative réservée aux catégories privilégiées. Entretien avec Véronique Decker, directrice d’école à Bobigny.

Delphine Horvilleur, rabbin: «On avance vers un ailleurs»

Par
visuel-horvilleur

Comment la religion peut-elle penser l’après-demain, entre importance de l’origine et attente de la fin des temps ? Et que seront les religions dans l’avenir, entre « retour du religieux » et sécularisation accrue ? Entretien avec le rabbin Delphine Horvilleur.

Elsa Johnstone, juge d'instruction: «Il n’y aura sans doute plus d’audiences»

Par
capture-d-e-cran-2018-07-20-a-11-12-35

La loi de « modernisation pour la justice du XXIe siècle » est-elle autre chose qu’une gestion de la pénurie à venir ? Entre dématérialisation et déjudiciarisation, comment s’invente la justice d’« après-demain » ? Entretien avec Elsa Johnstone, juge d’instruction au tribunal de grande instance de Paris et membre de la revue Délibérée.