Patrick Boucheron, historien: «Une obscurité qui ne fait que s’épaissir»

« Ce que peut l’Histoire » était le titre de la leçon inaugurale donnée par l’historien Patrick Boucheron lors de son entrée au Collège de France. L’histoire, comme discipline, comme écriture ou comme enseignement, peut-elle alors aller plus loin que « jusqu’à nos jours » et nous aider à penser le monde « après-demain » ? Entretien.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

« Après-demain : l’Histoire » ouvre a minima deux questionnements. Comment pourra s’écrire dans l’avenir le récit du passé, dont les formes, les objets et les positions ne cessent de se déplacer ? Et l’histoire, comme savoir et savoir-faire, peut-elle nous aider à appréhender les temps futurs, non sur le mode de « leçons de l’Histoire », mais en nous permettant de penser autrement le temps ni comme une linéarité lisible, ni comme projection eschatologique.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal