L’Oréal, les secrets d'une bataille

Derrière l'affaire Bettencourt, il y a l'enjeu du contrôle de l'Oréal. Le président du groupe de cosmétiques, Lindsay Owen-Jones, semble très actif pour veiller à son sort. Patrice de Maistre paraît le seconder auprès de Liliane Bettencourt. Récit de sa tactique pour se maintenir au pouvoir. Enquête en trois volets.

L’Oréal: Owen-Jones, un président qui aime les coulisses

Par

Cet article a été censuré

Par arrêt du 4 juillet 2013 de la cour d’appel de Versailles, nous avons été contraints de retirer de notre site tous les articles citant les enregistrements Bettencourt, sous peine de 10 000 euros par infraction constatée et par jour de retard. Nous avons contesté cette décision devant la cour de cassation.

L'Oréal sous haute surveillance politique

Par

Cet article a été censuré

Par arrêt du 4 juillet 2013 de la cour d’appel de Versailles, nous avons été contraints de retirer de notre site tous les articles citant les enregistrements Bettencourt, sous peine de 10 000 euros par infraction constatée et par jour de retard. Nous avons contesté cette décision devant la cour de cassation.

L'Oréal: bataille autour d'un petit 1% décisif

Par

Cet article a été censuré

Par arrêt du 4 juillet 2013 de la cour d’appel de Versailles, nous avons été contraints de retirer de notre site tous les articles citant les enregistrements Bettencourt, sous peine de 10 000 euros par infraction constatée et par jour de retard. Nous avons contesté cette décision devant la cour de cassation.