Voyage au pays du « Passe des champs »

Du Cantal au Lot en passant par la Haute-Loire ou le Plateau de Millevaches, itinérance dans le centre rural de la France, à la rencontre de ceux qui doivent faire avec le passe sanitaire loin des concentrations urbaines et des manifestations du samedi. Notre série de reportages.

En milieu rural, la lecture à l’épreuve du passe sanitaire

Par
La bibliothécaire de Saint-Vincent, Elisabeth Cultien, présente un carnet rempli par un de ses usagers dans le cadre d'un projet participatif visant à renouer le lien social en période de pandémie. © Photo Nicolas Cheviron pour Mediapart La bibliothécaire de Saint-Vincent, Elisabeth Cultien, présente un carnet rempli par un de ses usagers dans le cadre d'un projet participatif visant à renouer le lien social en période de pandémie. © Photo Nicolas Cheviron pour Mediapart

Alors que se tient ce mercredi une journée de mobilisation nationale des médiathèques contre le passe sanitaire, Mediapart publie une série de reportages sur l'acceptation de ce dispositif loin des centres urbains. Premier volet dans les monts du Forez, du Livradois et du Velay, où l’imposition du passe sanitaire a conduit à la fermeture de médiathèques et à l’exclusion d’une partie des utilisateurs de celles restées ouvertes.

En Haute-Loire, se battre contre le passe sanitaire, mais pas avec n’importe qui

Par
En août 2021, au Puy en Velay. Le slogan antisémite "Qui?" est apparu en juin dans les manifestations contre le pass sanitaire pour désigner les juifs comme responsables de la pandémie et de la politique vaccinale. © Photo DR En août 2021, au Puy en Velay. Le slogan antisémite "Qui?" est apparu en juin dans les manifestations contre le pass sanitaire pour désigner les juifs comme responsables de la pandémie et de la politique vaccinale. © Photo DR

Au Puy-en-Velay, les militants de gauche hostiles au passe sanitaire doivent d’abord lutter contre un autre adversaire : l’extrême droite, qui a investi les manifestations avec ses pancartes aux relents antisémites et semble avoir désigné le département comme une terre de conquête.

À Corn, 240 habitants, être maire et réfractaire au passe sanitaire

Par
Dominique Legresy, maire de la commune rurale de Corn dans le Lot, en octobre 2021. © Photo Nicolas Cheviron pour Mediapart Dominique Legresy, maire de la commune rurale de Corn dans le Lot, en octobre 2021. © Photo Nicolas Cheviron pour Mediapart

Opposant farouche au passe sanitaire, le maire de la petite commune rurale de Corn (Lot), Dominique Legresy, reproche au plan d’action gouvernemental d’avoir amené l’isolement et la discorde dans son village.

Le plateau de Millevaches organise la fronde contre le passe sanitaire

Par
 © NC © NC

Constitution de réseaux d’entraide, mise en place de cagnottes de soutien aux suspendus, élaboration de contournements aux tests PCR payants : les initiatives se multiplient dans les villages du sud de la Creuse pour contrer la politique sanitaire gouvernementale et ses effets sur les services publics locaux.