En milieu rural, la lecture à l’épreuve du passe sanitaire

Par

Alors que se tient ce mercredi une journée de mobilisation nationale des médiathèques contre le passe sanitaire, Mediapart publie une série de reportages sur l'acceptation de ce dispositif loin des centres urbains. Premier volet dans les monts du Forez, du Livradois et du Velay, où l’imposition du passe sanitaire a conduit à la fermeture de médiathèques et à l’exclusion d’une partie des utilisateurs de celles restées ouvertes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ambert (Puy-de-Dôme) et Saint-Vincent (Haute-Loire).– La communauté de communes d’Ambert Livradois Forez (ALF), dans le sud-est du Puy-de-Dôme, peut s’enorgueillir de son réseau de lecture public. Ses administrés – 27 500 habitants éparpillés par monts et par vaux sur un territoire montagneux de la taille du Val-d’Oise (1 230 km2) – peuvent compter sur pas moins de 37 médiathèques et points de lecture pour accéder aux biens culturels, à une connexion internet ou simplement se retrouver dans un espace accueillant et ouvert à tous, gratuitement.