Afghanistan, les années djihad

Série. De la lutte contre l’envahisseur soviétique, arrivé en 1979, au départ des troupes américaines en cette année 2021, Mediapart fait le récit en quatre articles d’un pays où s’est construit le djihadisme moderne. Ou comment, dans les montagnes peu hospitalières du nord, la guerre sainte qui a essaimé jusqu’en Afrique et ailleurs a été théorisée puis mise en œuvre.

Abdallah Azzam, l’homme qui rendit la guerre sainte populaire

Par
À Peshawar, des chefs de l’insurrection afghane. © Photo DR / Twitter Thomas Hegghammer À Peshawar, des chefs de l’insurrection afghane. © Photo DR / Twitter Thomas Hegghammer

Alors que les États-Unis se retirent d’Afghanistan après une guerre de vingt ans qu’ils ont perdue, Mediapart revient sur les années 1980-2020, qui ont vu l’émergence du djihad global dans les montagnes de l’Hindou Kouch. Tout commence avec l’arrivée à Peshawar, au début des années 1980, du cheikh palestinien Abdallah Azzam. Premier article de notre série.

Dans « la tanière des partisans », la création d’Al-Qaïda

Par
Oussama Ben Laden et Ayman al-Zawahiri dans la vidéo de revendication des attentats du 11 septembre 2001. © Capture d’écran fournie par le bureau du procureur des États-unis Oussama Ben Laden et Ayman al-Zawahiri dans la vidéo de revendication des attentats du 11 septembre 2001. © Capture d’écran fournie par le bureau du procureur des États-unis

Alors que les États-Unis se retirent d’Afghanistan après une guerre de vingt ans qu’ils ont perdue, Mediapart revient sur les années 1980-2020 qui ont vu l’émergence du djihad global. C’est à Djaji, dans les montagnes de l’Hindou Kouch, qu’Oussama Ben Laden et Ayman al-Zawahiri créent en août 1988 Al-Qaïda.

« Frapper l’ennemi lointain » à l’abri des montagnes

Par
Oussama Ben Laden dans les montagnes afghanes en 1996. Ces images prises par le journaliste Abdel Barri Atwan ont été rendues publiques par le ministère de la justice américain lors du procès de Khaled al-Fawwaz, un lieutenant d’Al Quaïda, en 2014. © Photo Abdel Barri Atwan /  Ministère de la justice Américain Oussama Ben Laden dans les montagnes afghanes en 1996. Ces images prises par le journaliste Abdel Barri Atwan ont été rendues publiques par le ministère de la justice américain lors du procès de Khaled al-Fawwaz, un lieutenant d’Al Quaïda, en 2014. © Photo Abdel Barri Atwan / Ministère de la justice Américain


Alors que les États-Unis se retirent d’Afghanistan après une guerre de vingt ans qu’ils ont finalement perdue, Mediapart revient sur les années 1980-2020 qui ont vu l’émergence du djihad global dans les montagnes de l’Hindou Kouch. Revenu en 1996 dans la région, Oussama Ben Laden sait qu’il peut compter sur la protection promise par le code d’honneur pachtoun.

La famille Haqqani, meilleure amie et pire ennemie de la CIA

Par
Djalâlouddine Haqqani, au centre, en 1991. © Photo Afghan Media Resource Center Djalâlouddine Haqqani, au centre, en 1991. © Photo Afghan Media Resource Center

Alors que les États-Unis se retirent d’Afghanistan après une guerre de 20 ans, Mediapart revient sur les années 1980-2020 et l’émergence du djihad global dans les montagnes de l’Hindou Kouch. Là se cache la famille Haqqani, grande alliée des États-Unis pendant la guerre contre les Soviétiques, qui a fait ensuite le pari d’Al-Qaïda.