« Frapper l’ennemi lointain » à l’abri des montagnes

Par


Alors que les États-Unis se retirent d’Afghanistan après une guerre de vingt ans qu’ils ont finalement perdue, Mediapart revient sur les années 1980-2020 qui ont vu l’émergence du djihad global dans les montagnes de l’Hindou Kouch. Revenu en 1996 dans la région, Oussama Ben Laden sait qu’il peut compter sur la protection promise par le code d’honneur pachtoun.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 28 juin 2005, le quartier-maître Marcus Luttrell, des Navy Seals, les commandos d’élite de la marine américaine, a les talibans aux trousses. Son commando a été anéanti dans la province de Kounar, près de la frontière pakistanaise, où il s’était infiltré pour éliminer un chef de l’insurrection. Lui-même est blessé.