Batailles féministes en Amérique latine

Au Mexique, «on peut mourir juste parce qu’on est une femme»

Par Marie Hibon
En avril 2013, un homme brandit des photos de femmes mortes ou disparues à Ecatepec, au Mexique. © Henry Romero (Reuters) En avril 2013, un homme brandit des photos de femmes mortes ou disparues à Ecatepec, au Mexique. © Henry Romero (Reuters)

En janvier, plus de dix homicides de femmes par jour ont été recensés au Mexique. Dans les zones les plus dévastées, on y jette les femmes comme des déchets. Le nouveau gouvernement de gauche ne s’attaque pas au sujet. Premier volet de notre série sur les droits des femmes en Amérique latine.

Cartographie de mouvements féministes en pleine ébullition

Par et
Dans la manifestation du 8 mars 2018 à Buenos Aires. © Reuters / Marcos Brindicci Dans la manifestation du 8 mars 2018 à Buenos Aires. © Reuters / Marcos Brindicci

Mediapart a sollicité quatre universitaires pour dresser la cartographie de mouvements féministes en pleine ébullition, de l’Amérique centrale à l’Amérique du Sud, en passant par l’Espagne, où la mobilisation pour le « 8-M » fut massive l’an dernier. Deuxième épisode de notre série.

Argentine: la lutte pour le droit à l’avortement relancée

Par Anna SLIZEWICZ
Manifestation en faveur de la légalisation de l'avortement, à Buenos Aires, le 31 mai 2018. © Reuters Manifestation en faveur de la légalisation de l'avortement, à Buenos Aires, le 31 mai 2018. © Reuters

En 2018, la mobilisation historique des femmes pour la légalisation de l’IVG en Argentine s’était soldée par un échec au Sénat. Les féministes espèrent faire du droit à l’avortement un thème phare de la campagne pour les élections présidentielle et législatives cette année.