En 2023, l’économie mondiale s’enfoncera dans sa crise structurelle

La baisse récente des taux d’inflation semble rassurer certains observateurs. Mais l’année qui s’ouvre restera sous la pression d’un capitalisme soumis à des tensions diverses et profondes. Signe d’une crise de régime.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

L’année 2023 s’annonce rude pour l’économie mondiale. Dès le 1er janvier, la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a prévenu dans un entretien à la chaîne de télévision états-unienne CBS qu’un tiers de l’économie mondiale pourrait être en récession cette année. La moitié des pays de l’Union européenne devraient, eux aussi, connaître une récession.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal