Retraites : la réforme n’est pas « plus juste » pour les femmes

Le projet de réforme des retraites a été présenté lundi 23 janvier en conseil des ministres. L’exécutif n’entend pas revenir sur le report de l’âge légal à 64 ans. Envers les femmes, la promesse passe d’une réforme « plus juste » à celle, plus modeste, d’un texte qui « ne creuse pas les inégalités ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Il ne s’agit même plus de convaincre, mais d’esquiver les retours de bâton. En martelant pendant dix jours que les femmes seraient « mieux protégées » par la réforme des retraites, le gouvernement s’est enfermé dans son propre piège. Non seulement le projet, qui a été présenté lundi 23 janvier en conseil des ministres, remet en lumière les inégalités flagrantes entre les femmes et les hommes, mais il ne les règle en rien, malgré les « progrès concrets » avancés par Élisabeth Borne.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal