Après la pandémie, le FMI met en garde contre une explosion sociale

Par

Selon les travaux du Fonds de Washington, l’après-coronavirus risque d'être une période de forts troubles sociaux. Une mise en garde que la situation économique semble confirmer, mais qui est largement ignorée par de nombreux dirigeants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après la pandémie, l’explosion sociale ? C’est ce qui inquiète ces derniers mois le Fonds monétaire international (FMI). Dans un billet de blog du 3 février, trois chercheurs de l’institution de Washington mettent en avant la possibilité d’une « ombre longue » du Covid, celle des « répercussions sociales des pandémies », en s’appuyant sur plusieurs travaux du Fonds.