Assurance-chômage: les nouveaux calculs explosifs de l’Unédic

Par

De nouvelles études de cas, produites par l’Unédic à la demande de la CGT, révèlent des ruptures d’égalité colossales, générées par la réforme d’assurance-chômage. À emploi et salaire égal, des personnes pourront percevoir des allocations cinquante fois moins élevées que d’autres. Le ministère répond que ces inégalités ne sont pas liées à la réforme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il y a eu un petit temps de sidération, à la lecture des résultats fournis par l’Unédic. « Plus on creuse, plus on s’aperçoit que cette réforme est inique, commente Denis Gravouil, de la CGT. C’est gravissime. »