Les «Indignés» français peinent à amplifier leur mouvement

Par

Mediapart a suivi les actions des Indignés parisiens samedi et dimanche. Beaucoup d'entrain, un sens du happening remarquable. Mais pour l'instant, le mouvement peine à décoller et ses revendications restent floues.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Derrière le centre Georges-Pompidou, dix-sept fourgons de CRS sont garés en file indienne. De l'autre côté, sur le parvis de Beaubourg, l'assemblée générale des «Indignés» va commencer. 17h30, ce dimanche 5 juin: 450 personnes, jeunes pour la plupart, ont répondu présent. Un peu plus que lors de la dernière AG, jeudi soir.