Anne-Marie Couderc discrètement débarquée de la présidence de Presstalis

Par

Des difficultés sur les comptes 2016 de Presstalis ont conduit à l'éviction précipitée de sa présidente, Anne-Marie Couderc. Une réforme de la gouvernance du distributeur de presse est en gestation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ancienne secrétaire d’État au sein du gouvernement Juppé et ex-proche collaboratrice d’Arnaud Lagardère pour son pôle médias, Anne-Marie Couderc a été discrètement débarquée jeudi 29 juin de la présidence de Presstalis. Elle occupait ces fonctions depuis 2010, c’est-à-dire peu de temps après que cette société eut été fondée, sur les décombres des Nouvelles messageries de la presse parisienne (NMPP), la société historique qui avait la charge, au terme de la loi Bichet du 2 avril 1947, d’assurer la distribution de la presse.