ATR livre 5 avions en Iran et veut y poursuivre sa stratégie

Par
Le constructeur de turbopropulseurs ATR a fait savoir lundi qu'il consacrerait le reste de 2018 à exécuter sa stratégie en Iran après avoir confirmé la livraison de cinq appareils au pays, qui s'apprête à subir de nouvelles sanctions américaines.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le constructeur de turbopropulseurs ATR a fait savoir lundi qu'il consacrerait le reste de 2018 à exécuter sa stratégie en Iran après avoir confirmé la livraison de cinq appareils au pays, qui s'apprête à subir de nouvelles sanctions américaines.