La Banque de France veut spolier les épargnants

Par

Ancien cadre dirigeant de BNP Paribas, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, veut déréglementer les plans d’épargne logement pour faire un cadeau de 4 milliards d’euros aux banques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Quand, en septembre 2015, François Hollande avait nommé François Villeroy de Galhau au poste de gouverneur de la Banque de France, la promotion avait suscité à l’époque une vive opposition. En particulier, un collectif très large de 150 économistes s’était indigné, à la faveur d’une tribune dans Le Monde, que le chef de l’État porte ainsi à la tête de l’institution publique une personnalité ayant si longtemps défendu les intérêts privés du lobby bancaire, puisqu’il avait été de très longues années l’un des cadres dirigeants de BNP Paribas.